Un député battu s’inquiète pour un citoyen disparu

Journal de Montréal, 23 octobre 2015
Photo Journal de Montréal, Héloïse Archambault

Ci-dessous: le néo-démocrate battu dans Laval-Les Îles François Pilon. En mortaise: Marc Ménard, disparu depuis 2013

Un néo-démocrate battu aux dernières élections s’inquiète du manque de directives quant à la passation des dossiers de citoyens, et surtout de celui d’un Lavallois disparu en 2013.

«C’est tellement pas clair, je ne sais pas ce qui va arriver», déplore François Pilon, défait lundi soir dans Laval-Les Îles.

Disparu au Mexique

Il y a maintenant plus de deux ans, le Lavallois Marc Ménard a disparu au Mexique.

Si les recherches se sont avérées infructueuses, M. Pilon n’a jamais abandonné le dossier.

«Ça me tenait particulièrement à cœur. Avec M. Mulcair, on avait rencontré l’ambassadeur du Mexique au Canada, raconte-t-il. C’est un cas plus complexe et j’espère que le nouveau député va prendre ça à cœur.»

D’ailleurs, le dossier de M. Ménard est particulièrement étoffé, a pu constater Le Journal hier au bureau de circonscription. Encore récemment, M. Pilon était en contact avec les proches de M. Ménard.

Déménagement

Aujourd’hui, les déménageurs de la Chambre des communes viennent vider le local de circonscription de M. Pilon.

Or, au moins une centaine de dossiers actifs de citoyens sont encore dans un classeur.

«Est-ce qu’ils vont tout déchiqueter? Vont-ils apporter le stock? s’interroge-t-il. Je ne sais rien. Je sais juste que je dois remettre les clés.»

M. Pilon n’est pas entré directement en contact avec le nouveau député libéral Fayçal El-Khoury, mais l’une de ses employées lui aurait parlé plus tôt cette semaine.

Dans Laval-Les Îles, M. Pilon estime que 90 % des dossiers de circonscription concernent des cas d’immigration.

«Ce sont des dossiers qui prennent des mois, voire jusqu’à deux ans. On ne va pas pénaliser tous ces gens-là.»

Le bureau de circonscription gère environ 250 dossiers de citoyens par année.

Lire l'article complet sur le site du journal

Le mystère Ménard

Le mystère MénardAprès trois mois de vacances au Mexique avec  sa  fidèle  chienne,  Maya,  Marc  Ménard,  un  chauffeur d’autobus de la Société de transport  de Laval, est sur le chemin du retour, dit-il  par Skype à un ami le 14 mars 2013. L’homme  de 1,80 m au crâne rasé, au torse et aux bras  tatoués  de  dessins  mayas,  prévoit  rentrer  par  la  petite  ville  de  Nuevo Laredo, dans l’État de Tamaulipas, un territoire du nord- est du Mexique que se disputent les cartels de la drogue pour sa  frontière avec le Texas.

Depuis cet appel, l’homme de 44 ans n’a plus donné signe de  vie.

Commence alors une campagne sur le Web pour le retrouver,  qui donnera naissance à une initiative transcendant les frontières. « On  pense  que  Marc  a  peut-être  été  recruté  par  un  groupe  criminel »,  dit  Marie-Josée  Tessier,  collègue  et  amie  du  disparu. 

Avec la famille de Marc Ménard et  des  amis,  elle  organise  rapidement  des  recherches sur Internet. « Les cartels de la  drogue enlèvent parfois des gens pour leur  soutirer de l’argent ou pour les faire travailler au sein de leur réseau. Marc a le profil parfait pour exécuter certains travaux pour  eux », ajoute la femme dans la quarantaine. La  famille  alimente  notamment  la  page  Facebook du voyage de Marc Ménard avec  des photos de celui-ci, de sa chienne et de  sa minifourgonnette. L’équipe lit une centaine de journaux en ligne et multiplie les  appels huit mois, c’était 24 heures sur 24, on avait une équipe de jour et une équipe de nuit. On a arrêté de vivre », dit Marie-Josée Tessier,  la seule du groupe à parler l’espagnol.

Un mois après la disparition du Québécois, les réseaux sociaux  fournissent  une  piste.  Quelqu’un  a  aperçu  la  fourgonnette  de  Marc à Nuevo Laredo. « Grâce à cette information, les policiers sont remontés jusqu’à un homme qui l’a achetée de deux narco-trafiquants, raconte Marie-Josée Tessier. Cette personne affirme avoir vu Marc en vie dans le véhicule dans lequel les deux  criminels sont repartis. »  

L’information, transmise aux autorités  mexicaines,  permettra  d’identifier  trois  suspects,  qui  seront  emprisonnés peu après, mais pour des délits qui n’ont rien à voir  avec la disparition.

Les amis de Marc Ménard, exaspérés par l’inertie des autorités mexicaines dans le dossier, entrent alors en contact avec un blogueur  activiste  mexicain,  Alberto  Escorcia.  « Pour la première fois, j’ai vraiment senti le  désespoir d’un proche d’un disparu : Marie-Josée envoyait des messages à de purs inconnus ! » révèle celui-ci en sirotant un café dans  le quartier Condesa, à Mexico.

Le  blogueur  propose  une  campagne  sur  Twitter :  durant  deux  jours,  en  juillet  2013,  le  mot-clic  #PorMarcYPorTodosLosDe- saparecidos (pour Marc et pour tous les disparus) est le plus utilisé sur ce réseau social  au Mexique.

La  centaine  de  visages  de  disparus  qui  déflent à un rythme fou sur Twitter durant  la campagne émeuvent et indignent Alberto  Escorcia. « J’ai mis, pour la première fois, des  visages de  voir  la  guerre  que  mènent  les  autorités  contre  les  narco- trafiquants  comme  les  autres  la  voient  au  Mexique,  c’est-à-dire  comme une fatalité. »

Le blogueur  a  créé  une  carte  sur  laquelle  chaque  disparu est représenté par un point de couleur. Chaque lien mène à la fiche descriptive de la victime. « C’est une façon de rendre visible une  situation que le gouvernement veut cacher », précise-t-il.

La guerre contre les cartels de la drogue, entamée en 2006 par le gouvernement conservateur de Felipe Calderón, a fait plus de  80 000 morts et 22 300 disparus — des soldats, des policiers, des  élus, des trafiquants, des innocents aussi —, selon les chiffres off- ciels, qui datent d’août 2014.

En  quelques  mois,  Alberto  Escorcia  et  une  amie  (qui  désire  garder  l’anonymat  pour  des  raisons  de  sécurité)  identifient  26 566 personnes disparues, soit au moins 4 000 de plus. « On a  vérifié les données dans des journaux locaux qui relatent ces disparitions

sur   le   nombre   de   disparus.   J’ai   arrêté   Avis de recherche préparé par les proches de Marc Ménard et affiché, notamment, sur les réseaux sociaux.   blogueur  a  créé  une  carte  sur  laquelle  chaque  disparu  est On a ensuite appelé les proches des victimes. C’est un travail titanesque ! » souligne l’activiste trentenaire . 

Tous deux planchent maintenant sur une autre carte, qui répertorie les fosses communes clandestines découvertes depuis 2006. « Je veux faire de ces cartes une sorte de page Wikipédia, que l’on pourra modifier pour ajouter d’autres disparus ou d’autres fosses »,  dit Escorcia.

« C’est un devoir de mémoire, poursuit-il. Ces cartes serviront  à expliquer aux futurs Mexicains ce qui s’est passé, le jour où ils  nous demanderont pourquoi on a laissé tant de gens disparaître  et mourir sans rien faire. »

Pour sa part, la famille de Marc Ménard nourrit toujours un  maigre  espoir  de  le  retrouver.  Un  groupe  de  cinq  personnes  poursuit les recherches dans les journaux en ligne, en plus de  faire pression sur des élus québécois et canadiens pour que les  choses bougent. Le 27 janvier, le député du NPD de Laval–Les  Îles,  François  Pilon,  a  déposé une  pétition de 7  000 noms à  la  Chambre des communes demandant à Ottawa de soumettre le  dossier à Interpol.

Quant à Maya, la petite basset de Marc Ménard, elle a été retrouvée au Mexique grâce à des photos publiées sur Internet. Un ami  de  la  famille  a  fait  le  trajet  jusqu’au  Texas  pour  la  ramener  au  Québec.  Maya  est  morte  des  suites  d’un  cancer  en  septembre dernier.

Mise à jour à propos de la pétition

Tout d’abord, nous tenons à vous remercier de votre patience et de votre compréhension pour le silence dont nous avons fait preuve. Notre PRIORITÉ a toujours été et sera toujours de mettre toutes les chances de notre côté pour retrouver Marc et il y a des demandes que nous devions respecter afin de ne pas nuire à personne, l’une d’elles  étant de ne pas commenter sur la page Facebook et c’est ce que nous avons fait.  

Donc, la pétition déposée demandait : À CES CAUSES, considérant la violence extrême qui sévit dans cette région du Mexique à cause des cartels de drogue, parce qu'il est urgent d'agir et tel qu'il appert des articles *3-4-5 de la  « Déclaration universelle des droits de l'homme »  les pétitionnaires prient le gouvernement du Canada, via la Chambre des communes, de prendre les mesures nécessaires afin que Interpol dépose une demande officielle auprès des autorités du Mexique, dans le but d'intervenir dans le dossier d'enquête de l’enlèvement de Marc Ménard. 

La réponse reçue à ce jour est : La demande d’intervention d’Interpol au dossier doit venir du pays où « l’acte criminel » a été commis, et non du Canada et que notre demande d’aide, découlerait plutôt du ministère des  Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada .  La demande a donc été acheminée à ce ministère à la fin du mois de mai par le bureau de Monsieur Pilon du NPD, qui lui, n’a pas encore de réponse à ce jour.

Pourtant, sur le site Web du gouvernement du Canadaconcernant les voyages à l’étranger http://voyage.gc.ca/assistance/info-d-urgence/personnes-disparues Si on ne peut plus joindre une personne, le bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus proche sollicitera la collaboration des autorités locales pour la repérerToutefois, s'il est impossible de trouver une personne et que l’on craint pour son bien-être, on demandera à la famille de déposer un rapport de personne disparue auprès du service de police canadien compétent, qui fera ensuite appel à Interpol pour demander la collaboration des forces de police étrangères.

Monsieur Harper, notre demande est plus que LÉGITIME, quand on cherche vraiment, on finit  par trouver!

Merci à l’équipe du NPD de continuer à travailler avec les plus hautes instances afin de nous aider à retrouver les traces de Marc Ménard

Mexique: 500 enfants vivant en «quasi-esclavage» libérés

Choqués et indignés, des parents et des proches tentaient mercredi de récupérer certains des quelque 500 enfants contraints de mendier ou victimes d'abus sexuels retrouvés par la police vivant dans des conditions inhumaines dans un foyer de l'ouest du Mexique.

 

La police a effectué un raid dans ce foyer, appelé «La gran Familia», dans la ville de Zamora, après que cinq personnes eurent déclaré que cinq enfants y étaient retenus prisonniers.

Photo: AFP

 

Lire l'article

Ça commence bien! V télé

Ca commence bien V-tele Marc Menard kidnapping mexique-petition interpolINFOS Ça commence bien!
ÉMISSION DU 07 février 2014
 
Entrevue : Marc Morneau ami de Marc Ménard, disparu au Mexique.
 
 

Radio NRJ - Une pétition pour relancer l'enquête sur la disparition de Marc Ménard au Mexique

Les proches de Marc Ménard, ce Québécois mystérieusement disparu au Mexique il y a 10 mois, ont besoin de votre appui.

Ils font un blitz au Cégep Montmorency aujourd'hui pour faire signer une pétition réclamant l'intervention d'Interpol dans l'enquête policière mexicaine. Cette pétition sera déposée lundi prochain au Parlement d'Ottawa.

Écouter et lire

TVA 18h - Marc Ménard toujours en vie au Mexique? L'intervention d'Interpol réclamée

TVA Nouvelles- Marc Ménarc pétition InterpolPorté disparu au Mexique depuis mars dernier, le Québécois Marc Ménard serait toujours en vie, selon les informations recueillies par sa famille et ses proches. Ceux-ci réclament l'intervention immédiate d'Interpol dans le dossier.

Voir le reportage

Mario Dumont - Disparu au Mexique: son ami n'abandonne pas

Mario Dumont- Marc Ménard -interpolDisparu au Mexique: son ami n'abandonne pas.

Voir l'entrevue

 

 

 

 

 

Les oranges pressées - Porté disparu au Mexique: l'intervention d'Interpol réclamée

es oranges pressees- mar menard-Porté disparu au Mexique: l'intervention d'Interpol réclaméeÀ l'approche du premier triste anniversaire de la disparition du Québécois Marc Ménard, le député néo-démocrate de Laval - Les Îles, François Pilon, a accepté de parrainer une pétition demandant l'intervention immédiate d'Interpol dans le dossier.
 

Rappelons que Marc Ménard s'apprêtait à traverser la frontière mexicaine en mars dernier, non loin de la ville de Nuevo Laredo, lorsqu'il a été intercepté par deux hommes. Le globe-trotteur aurait été kidnappé sur le champ.

Écouter l'entrevue

Québec matin - L'intervention d'Interpol réclamée (Entrevue avec son ami Marc Moreau)

Porté disparu au Mexique depuis mars dernier, le Québécois Marc Ménard serait toujours en vie, selon les...

Voir le reportage

TVA Nouvelles - Marc Ménard toujours en vie au Mexique? L'intervention d'Interpol réclamée

tva_nouvelle-marc ménard kidnappéau mexique interpol petitionPorté disparu au Mexique depuis mars dernier, le Québécois Marc Ménard serait toujours en vie, selon les informations recueillies par sa famille et ses proches. Ceux-ci réclament l'intervention immédiate d'Interpol dans le dossier.

Devant ce qu'ils qualifient d'inaction du gouvernement canadien, les amis de Marc Ménard ont décidé de mener leur propre enquête sur sa disparition. Selon eux, l'homme de 46 ans serait actuellement détenu contre son gré par le cartel des Zetas, considéré comme le groupe criminel le plus violent du Mexique.

Lire l'article et voir le reportage

Marc Ménard toujours en vie au Mexique? L'intervention d'Interpol réclamée

Echo de laval-Marc Ménard toujours en vie au Mexique? L'intervention d'Interpol réclamée LAVAL - Porté disparu au Mexique depuis mars dernier, le Lavallois Marc Ménard serait toujours en vie, selon les informations recueillies par sa famille et ses proches. Ceux-ci réclament l'intervention immédiate d'Interpol dans le dossier.

Devant ce qu'ils qualifient d'inaction du gouvernement canadien, les amis de Marc Ménard ont décidé de mener leur propre enquête sur sa disparition. Selon eux, l'homme de 46 ans serait actuellement détenu contre son gré par le cartel des Zetas, considéré comme le groupe criminel le plus violent du Mexique.

Lire l'article

Disparu depuis 10 mois au Mexique: la famille de Marc Ménard demeure confiante

LAVAL - Des proches d'un homme de Laval qui a mystérieusement disparu au Mexique, en mars dernier, demeurent confiants qu'il soit toujours en vie.

Cependant, ces amis et membres de la famille de Marc Ménard ajoutent qu'ils ont besoin d'aide pour retrouver l'homme de Laval qui s'est volatilisé dans une région réputée très dangereuse du Mexique.

Écouter l'entrevue

Lire l'article

Disparition de Marc Ménard au Mexique en mars dernier: la famille confiante

LAVAL, Qc – Des proches d’un homme de Laval qui a mystérieusement disparu au Mexique, en mars dernier, demeurent confiants qu’il soit toujours en vie.

 

 

Cependant, ces amis et membres de la famille de Marc Ménard ajoutent qu’ils ont besoin d’aide pour retrouver l’homme de Laval qui s’est volatilisé dans une région réputée très dangereuse du Mexique.

 Lire l'article complet

Nous avons besoin de votre aide afin de trouver un avocat à Jalisco, Mexique.

Un des kidnappeurs de Marc Ménard est en prison à Jalisco, Mexique.

Nous avons besoin de votre aide afin de trouver un avocat à Jalisco, Mexico.

 

Nous avons besoin de votre aide afin de trouver un avocat à Jalisco, Mexique, pour entrer en contact avec ce criminel.

 

Marc Ménard enlevé: Son chien… seul témoin oculaire

Marc Morneau nous donne des nouvelles de Marc Ménard, disparu depuis plusieurs mois au Mexique. On a retrouvé son camion... et son chien ! Celui-ci a passé 3 mois sans son maître au Mexique, avant d'être récemment rapatrié par notre invité, après 40 heures d'auto aller-retour.

Écouter l'entrevue

Le retour de Maya

Le 12 décembre 2012, Maya part pour un grand voyage à travers les États-Unis et le Mexique,  en route pour le retour de ce grand voyage, un événement inattendu est survenu dans la ville de Nuevo Laredo la soirée du 14 mars 2013, Maya a été témoin de l’enlèvement de son maître, elle a été laissée sur la terrasse d’une maison sous les yeux de son maître impuissant. Par la suite, l’homme habitant ce lieu a quitté son logement pour prendre la fuite, abandonnant Maya par le fait même.

 

Maya à été laissée seule à elle-même pendant 8 jours, durant lesquels des voisins lui donnaient de l’eau. Une dame vivant dans le même îlot d’appartements a pris Maya en charge, jusqu'au moment où une amie à elle est venue lui rendre visite. Trouvant Maya très mignonne, elle lui a demandé si elle pouvait l’avoir, la dame en question lui donna pour qu’elle en prenne soin.

 

Pendant ce temps, ici au Canada, l’équipe de recherche avait commencé à publier l’avis de disparition.  Grâce à une gentille fille impliquée auprès des animaux disparus, Sabrina FC de Perros Perdidos, nous a demandé  des photos de Maya pour pouvoir faire une affiche sur sa page Facebook d’animaux disparus.

 

Lire la suite : Le retour de Maya

Déclaration de Pauline Marois recueilli en point de presse, Vendredi, par l'AFP.


"D’abord on a déjà agi le Secrétaire général du ministère des relations internationales a reçu un mandat pour être en contact avecla famille et faire toutes les démarches utiles et pertinentes que l’on puisse faire à notre niveau. 

J’ai moi-même évoqué la situation auprès du Secrétaire aux Aff extérieures, j’ai invoqué cette question. Je l’ai remercié du fait qu’il s’en préoccupait, il cherchait des informations et que nous étions disponibles pour collaborer et aider dans ce sens-là.

Et je veux en profiter puisque vous me poser la question pour dire toute ma solidarité à l’égard de la famille de M. Ménard. Je pense qu’on est toujours profondément tristes quand il arrive des événements comme ceux-là. Ça sème une inquiétude chez sa famille, chez ses amis. Alors, nous allons agir...

MEXIQUE Pauline Marois évoque le cas d'un Canadien disparu

MEXICO - La première ministre québécoise, Pauline Marois, en visite au Mexique, a annoncé vendredi avoir «évoqué» auprès du gouvernement mexicain le cas de Marc Ménard, citoyen canadien disparu il y a plus de trois mois.

Ses proches n'ont reçu aucune nouvelle de cet homme âgé de 44 ans depuis le 14 mars, date à laquelle il aurait été attaqué par deux hommes à Nuevo Laredo, dans l'Etat du Tamaulipas, selon des indications fournies par les autorités à la famille.

La camionnette et le chien de Marc Ménard ont été retrouvés fin avril à Nuevo Laredo, ville frontalière des États-Unis considérée comme particulièrement dangereuse en raison de l'activité des cartels de la drogue.

Pauline Marois dirige une délégation commerciale depuis mardi et jusqu'à samedi au Mexique. La Première ministre indépendantiste a rencontré jeudi le président mexicain Enrique Peña Nieto.

 

La première ministre mentionne le cas de Marc Ménard

 

Mme Marois a indiqué au cours d'un point de presse avoir «évoqué la situation» de Marc Ménard auprès du secrétaire aux Affaires extérieures.

La Première ministre québécoise a affirmé vouloir «offrir toute l'aide» possible et faire «toutes les démarches utiles et pertinentes», sans fournir de détails.

«On s'attend à ce que (Pauline Marois) fasse progresser l'enquête», avait estimé auparavant auprès de l'AFP Marie-Josée, une proche du disparu, qui n'a pas souhaité révéler son nom de famille.

 

Les proches déplorent l'inaction du fédéral

 

Les proches de Marc Ménard n'ont plus de nouvelles de l'enquête mexicaine depuis le 13 mai.

«On déplore grandement que notre gouvernement (fédéral canadien) n'ait pas fait pression sur le gouvernement mexicain», a regretté Marie-Josée.

Le 23 avril, la police de Nuevo Laredo avait annoncé à la famille qu'un homme était détenu depuis le 15 mars et qu'il aurait un lien avec le vol de la camionnette. Son présumé complice aurait pris la fuite.

«Un des deux (suspects) est détenu, il a peut-être la réponse... Mais on ne sait rien!», s'est insurgée Marie-Josée.

Avec d'autres proches, dont l'épouse de Ménard, elle s'évertue à faire connaître le cas sur les réseaux sociaux.

 

Lien web 28 juin 2013 - 24hMontréal - MEXIQUE Pauline Marois évoque le cas d'un Canadien disparu

Lien web 28 juin 2013 -Journal de Québec - MEXIQUE Pauline Marois évoque le cas d'un Canadien disparu

Lien web 28 juin 2013 - Global post - Quebec premier invokes missing Canadian in Mexico trip

Lien web 28 juin 2013 - breitbart.com - QUEBEC PREMIER INVOKES MISSING CANADIAN IN MEXICO TRIP

Lien web 28 juin 2013 - Canoe.ca- Mexique Pauline Marois évoque le cas d'un Canadien disparu

 

Madame Pauline Marois sera au Mexique du 26 au 29 Juin 2013, pour la MISSION MEXIQUE.

Photo : Madame Pauline Marois sera au Mexique du 26 au 29 Juin 2013, pour la MISSION MEXIQUE.Nous avons fait une demande au nom de la famille Ménard, pour que Mme Marois parle de la disparition de Marc Ménard et de l'enquête, avec les dirigeants du Mexique.Un coup de fil au cabinet de Mme Marois, a permis un retour d'appel du Secrétaire Général des Relations International, nous confirmant que Madame Marois est au courant de l'affaire Marc Ménard, et qu'elle est  très sensible à notre cause, et sera mise au courant de notre requête, dans les meilleurs délais.Nous espérons une réponse positive en début de semaine.Même si l'enquête suit son cour, l'aide de la première Ministre nous aiderait grandement à l'avancement de cette enquête.Merci à tous pour vos démarches afin que nous soyons entendus par Mme Marois, d'ici là, nous vous demandons de faire confiance à notre Première Ministre et de respecter sa décision.Merci.Nous avons fait une demande au nom de la famille Ménard, pour que Mme Marois parle de la disparition de Marc Ménard et de l'enquête, avec les dirigeants du Mexique.

Un coup de fil au cabinet de Mme Marois, a permis un retour d'appel du Secrétaire Général des Relations International, nous confirmant que Madame Marois est au courant de l'affaire Marc Ménard, et qu'elle est très sensible à notre cause, et sera mise au courant de notre requête, dans les meilleurs délais.

Nous espérons une réponse positive en début de semaine.

Même si l'enquête suit son cour, l'aide de la première Ministre nous aiderait grandement à l'avancement de cette enquête.

Signer la pétition afin que notre gouvernement mette de la pression sur le gouvernement du Mexique, dans le cas de Marc Ménard !

Merci à tous pour vos démarches afin que nous soyons entendus par Mme Marois, d'ici là, nous vous demandons de faire confiance à notre Première Ministre et de respecter sa décision.

Merci.

ADR.tv - La police mexicaine confirme que Marc Ménard aurait été enlevé.

Une entrevue exclusive avec Marc Morneau pour faire le point sur l'enlevement de Marc Ménard au mexique.  La thèse de l'enlèvement dans le dossier de disparition de Marc Ménard est CONFIRMÉE par la police mexicaine. Tous les détails avec son meilleur ami, à l'émission "À l'affiche" !Pour ceux qui n'ont pu voir l'émission en direct.

Une entrevue exclusive avec Marc Morneau pour faire le point sur l'enlevement de Marc Ménard au mexique.

La thèse de l'enlèvement dans le dossier de disparition de Marc Ménard est CONFIRMÉE par la police mexicaine. Tous les détails avec son meilleur ami, à l'émission "À l'affiche" !

Regarder l'émission

31 mai 2013 - TVA Nouvelles

Le Québécois Marc Ménard a bel et bien été kidnappé au Mexique, selon ce qu'ont confirmé les autorités mexicaines. Les explications de Claudia Néron.

Les détails de la journée de l'enlèvement et les derniers développements.

Voir le reportage

Le négociateur avec Claude Poirier-31 mai 2013

TVA Nouvelles

Le Québécois Marc Ménard a bel et bien été kidnappé au Mexique le 14 mars dernier, selon ce qu'ont confirmé les autorités locales à Marc Morneau, un ami de la victime.

«On a eu l'information il y a quelques jours, on a pris le temps de l'analyser et de la confirmer auprès des autorités mexicaines avant de la publier», a-t-il expliqué en entrevue avec Claude Poirier.

Regarder l'émission

ENLEVEMENT CONFIRMÉ

ENLEVEMENT CONFIRMÉ Le 14 Mars 2013, Marc Ménard à été enlevé et détenu par deux Mexicains du nom de FRANCISCO alias JAVI et LUIS alias EL WICHO.Le 14 Mars 2013, Marc Ménard à été enlevé et détenu par deux Mexicains du nom de FRANCISCO alias JAVI et LUIS alias EL WICHO.

EL WICHO a abandonné son appartement et s'est sauvé.

LUIS alias EL WICHO, 1m70, environ 25 ans, cheveux noirs courts, teint basané, mince. yeux noirs.

L'autre gars, nous en reparlerons plus tard pour ne pas nuire à l'enquête.

ADR.tv-Entrevue vendredi à 9h30

Ne manquez pas vendredi a 9h30 sur les ondes de ADR-TV une entrevue exclusive avec Marc Morneau pour faire le point sur l'enlevement de Marc Ménard au mexique.

La thèse de l'enlèvement dans le dossier de disparition de Marc Ménard est CONFIRMÉE par la police mexicaine. Tous les détails avec son meilleur ami, demain à l'émission "À l'affiche" dés 9h30!!

ADR-TV est accessible à tous les abonnés de la télévision numérique au Québec Illico télé numérique : 49
Bell Télé : 187
Cogeco : 57
Shaw direct : 731
Telus : 59

Regarder l'émission

Le négociateur avec Claude Poirier

Les mois passent, l'inquiétude grandit, mais les proches de Marc Ménard ne perdent pas espoir de le retrouver vivant bien que le Lavallois soit disparu depuis le 14 mars dernier. Nombreux sont les kidnappings au Mexique, et c'est cette hypothèse à laquelle se rattache son ami Marc Morneau.

Voir l'émission

Marc Morneau à CHOI 91,9 Radio X

Marc Morneau, un ami du Marc disparu au Mexique, est au courant de tous les développements. Il est en communication constante avec l'ambassade et nous donne une mise à jour ce matin.

Écouter l'entrevue

Entrevue avec Denis Lévesque - 18 avril 2013

marc menard-denis levesqueIl y aurait du nouveau dans la disparition de Marc Ménard, ce Québécois en visite au Mexique et dont on est sans...

Voir l'entrevue

Récompense de 10 000$

La famille et les amis de Marc Ménard offrent une récompense de 10 000$  à celui qui pourra fournir les informations pouvant mener au retour de Marc Ménard.

00-1-438-985-8300 cellulaire  ou message texte Reward-Marc Menard Missing

Marc Ménard -Avis de recherche au Mexique

Marc Ménarc avis de recherche au mexiqueMarc Menard.... 1m.80..... yeux brun

Né en 1968 à Lachute

Parti au Mexique se ressourcer depuis la 14 Dec. 2012

Marc Ménard n'a pas donné de nouvelles depuis plus de un mois.

Disparition: Nuevo Laredo, Mexique
Numéro de dossier: 213/2013

Age:44 ans
Grandeur: 5'10"
Yeux: Bruns
Citoyenneté: Canadien
Parle: Francais

Voyage avec sa chienne  basset: Maya
Vehicule:  Pontiac Transport Blanc
Immatriculation du Québec: P95 EHl

Numéro de série:1GMDU06D8PT213363

Si vous avez vu Marc Ou que vous avez une information à communiquer au sujet de sa disparition, contactez-nous.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

00.1.438.985.8300
Facebook marc menard avis de recherche
 

Marc Ménarc avis de recherche au mexique

Le quadragénaire rentrait au Canada après un périple de trois mois au Mexique. Il conduisait une camionnette blanche de marque Pontiac, immatriculée au Québec, et était accompagné de son chien basset, Maya.

 

Il avait prévu franchir la frontière entre les États-Unis et le Mexique par la ville de Nuevo Laredo, réputée pour être dangereuse et où les actes de violence liés aux cartels de la drogue sont légion. Ses amis précisent qu'il s'agit de l'itinéraire qu'il avait choisi d'emprunter.

 

Marc Morneau, un ami de longue date de M. Ménard, a confié lundi que le Lavallois n'est pas du genre à disparaître sans donner de nouvelles.

 

Marc Ménarc avis de recherche au mexique

Selon M. Morneau, M. Ménard aurait discuté avec des membres de sa famille pour la dernière fois alors qu'il se trouvait à Matehuala, à quelque 500 km au sud de la frontière américano-mexicaine.

 

À Matehuala, on a répertorié un retrait bancaire le 12 mars. Et M. Morneau dit qu'un ami aurait eu une conversation avec M. Ménard par Skype, le 14 mars.

 

«Il y en a peut-être eu d'autres, mais le dernier contact dont on est sûr, c'est le 14 mars, a précisé M. Morneau. Il était dans une chambre d'hôtel, il disait qu'il allait bien, qu'il était sur le chemin du retour et qu'il avait hâte d'arriver.»

Marc Ménarc avis de recherche au mexique 

Depuis, il n'y a eu que des silences.

M. Morneau a confié que M. Ménard a effectué ce voyage sans téléphone cellulaire et qu'il ne s'exprime que très peu en anglais et en espagnol. Il possédait toutefois un ordinateur portatif qu'il utilisait pour communiquer avec ses parents et amis.

«Il apprenait quelques mots d'espagnol chaque fois qu'il se rendait au Mexique», a déclaré M. Morneau, ajoutant que M. Ménard y effectuait des séjours réguliers depuis 2010.

M. Morneau se demande si son ami n'a pas été détenu pour une raison quelconque.

«S'il est en prison, il faut trouver où il est. La première étape, c'est d'aller le trouver, et on y retournera dans une deuxième étape pour essayer de voir ce qu'on peut faire pour le sortir de là.»

M. Ménard, marié et père d'une fille d'âge adulte, est chauffeur d'autobus à la Société de Transport de Laval (STL) depuis plus de 20 ans. Il devait reprendre le travail ce mardi et, selon M. Morneau, il aurait dû être rentré au pays depuis une quinzaine de jours.

Selon M. Morneau, l'initiative de déléguer des gens sur le terrain au Mexique vise à voir si de potentielles sources d'information seront plus transparentes face à face.

Aussi, une page Facebook a été créée pour donner des détails sur la disparition de M. Ménard et, selon M. Morneau, la page a été visitée quelque 150 000 fois en quatre jours.

 

Marc Ménarc avis de recherche au mexiqueM. Morneau a aussi confié que les informations venant de sources officielles - canadiennes et mexicaines - ont été rares jusqu'à maintenant.

 

«Tout ce que nous savons de l'ambassade (canadienne), c'est qu'il n'a pas traversé la frontière, a déclaré M. Morneau. Aucune autre information ne nous est venue du Mexique.»

M. Ménard effectuait des voyages au Mexique tous les ans depuis quelques années, mais toujours pas avion et, habituellement, pour de plus courtes périodes de temps et avec un sac à dos. Cette fois-ci, il s'était promis de tout voir.

 

Il a quitté en direction du Mexique le 14 décembre.Il possède de nombreux tatouages du calendrier et de pyramides mayas sur son corps.

 

Un touriste Canadien manque à l'appel au sud de la frontière.

Canadian tourist goes missing south of the border

Publié le 2013-04-14

Les amis et la famille d'un touriste canadien  porté disparu au sud de la frontière de Nuevo Laredo se sont tournés vers les médias sociaux.

Langue

Merci de choisir votre langue

Actualités mexicaines-Marc menard-kidnapping au mexique

Partagez cette page

FacebookTwitter

Suivez-nous

FacebookTwitter

Connexion